La Venise des Alpes

La perle des Alpes françaises

Annecy est une commune de la région Auvergne-Rhône-Alpes au sud-est de la France, chef-lieu et préfecture du département de la Haute-Savoie.

Surnommée « la perle des Alpes françaises » en 1916 dans la monographie de Raoul Blanchard consacrée à la ville du fait de son emplacement entre son lac et les différents massifs des Préalpes du Nord, la ville commande l’entrée septentrionale de la cluse du lac d’Annecy, formé entre les massifs des Bornes et des Bauges. Du fait du manque de foncier disponible entre lac et massifs, sa population stagne depuis les années 1960 aux alentours des 50 000 habitants, avec actuellement le chiffre de 52 029 habitants (2013). Cependant, son aire urbaine avec 225 173 habitants (2013) la place en 5e position régionale, notamment derrière celle de Genève-Annemasse (partie française) (300 200 habitants) au nord du département.

Dénommée parfois « Venise des Alpes », cette représentation idyllique et touristique se fonde sur les deux canaux et la rivière du Thiou dont le rôle initial était destiné à protéger la cité, puis à utiliser l’énergie hydraulique pour le fonctionnement de son artisanat. La ville a ensuite connu un développement industriel au XIXe siècle avec les manufactures de soies. Ce secteur industriel subsiste encore de nos jours, représenté par les sièges sociaux d’SNR roulements, Salomon, Entremont ou encore Dassault Aviation.

Annecy est divisé en deux parties qui se distinguent par le relief, l’urbanisme et la végétation. Le nord et le sud-ouest sont plats, encadrés à l’est par la colline d’Annecy-le-Vieux, qui est en fait une langue morainique, à l’ouest par la dépression occupée par le Fier, et la colline de Seynod et de Gevrier. Fortement urbanisée, la ville s’y étale avec la majorité de ses équipements. Le sud-est est, quant à lui, occupé par la montagne du Semnoz. Très peu construit ou aménagé, sauf à son extrémité nord, il est occupé en majeure partie par une forêt de conifères plantée au XIXe siècle sur le crêt du Maure. La commune se situe sur une partie des rives nord et ouest du lac d’Annecy4. Cette situation lacustre a fortement influencé l’émergence de la ville d’Annecy. Elle lui doit notamment les canaux (Thiou, Vassé, Saint-Dominique), le port de plaisance des Marquisats et les deux plages des Marquisats et de l’Impérial.